Rivages du Monde - Les plus grands fleuves du monde - 2017/2018 - page 45

45
« Sadec, c'est bien sûr Marguerite Duras, que rappellent les maisons de style colonial,
c'est l’architecture chinoise évoquée dans L’Amant, la vie grouillante avec son marché
alimentaire, à ne pas manquer. J’y découvre à chaque fois des légumes que je ne
connais pas et de la viande que moi, Européenne, je n’oserais manger ! Ici, toutes
les religions se côtoient : temples bouddhistes, églises catholiques et même
le temple Cao Dai, exemplarité spirituelle vietnamienne. Appelée le jardin de la
Cochinchine à l’époque coloniale, on y découvre la grâce intemporelle des femmes
portant leur chapeau conique qui daterait de trois millénaires et vêtues de leur
"áo dài", vêtement traditionnel, emblèmes du Vietnam. »
SADEC, VILLE FASCINANTE
Gabrielle Weckel,
directrice de croisière Rivages du Monde
1...,35,36,37,38,39,40,41,42,43,44 46,47,48,49,50,51,52,53,54,55,...160
Powered by FlippingBook