RDM03 - virtuel - page 19

19
mars–mai 2016 / N°3 /
RDM Magazine
CULTURE
/ DANSE
M
algré un passage remarqué à la
Biennale de Lyon en 1998 et ses
mises en scène des cérémonies
des Jeux olympiques d’Athènes
et plus récemment des Jeux
européens de Bakou, la France
ne découvre réellement Di-
mitris Papaioannou que cet
automne au Théâtre de la Ville avec
Still Life
, la pièce maîtresse
qui le consacre à l’international comme chorégraphe de premier
rang. Contemplatives et graphiques, ses productions affirment
un style résolument plastique qui articule formalisme de la mise
en scène et sculpture du corps dansant.
Plasticien de formation, Dimitris Papaioannou découvre la danse
presque par hasard, peu avant ses vingt ans. Ses premières pièces
dans les années 1980 s’inscrivent ainsi dans le sillage de ses pein-
tures figuratives, marquées par la modernité et le réalisme de son
professeur Yannis Tsarouchis. Sur scène, des corps masculins,
souvent nus, austères et vulnérables, activent leur seule présence
ou leur relation aux objets. Dimitris Papaioannou, par ailleurs
auteur d’une quarantaine de bandes dessinées, élabore ses dra-
maturgies comme il compose ses dessins, en déployant une es-
thétiqueminimaliste, toute en sobriété. Tableaux cosmiques et en
un sens atemporels, ses pièces relèvent d’un dionysisme profond
et solennel qui, s’il s’inscrit bien dans une recherche du spectacu-
laire, emprunte ses éléments premiers à l’arte povera.
En 1986, après un séjour àNewYork, où il rencontre ErickHawkins
et s’initie au butoh (danse japonaise), Dimitris Papaioannou re-
vient à Athènes et fonde l’Edafos Dance Theatre. Durant plus
de quinze ans, la compagnie monte dix-sept productions qui lui
valent de représenter la Grèce dans différents événements inter-
nationaux. La formation connaît un succès définitif en 1993 avec
Medea
, puis, l’année suivante, avec
A Moment's Silence
, premier
spectacle grec à aborder la question du SIDA, confirmant l’indé-
pendance de ton de ce chorégraphe engagé. La carrière de la com-
pagnie lancée à l’étranger, l’EdafosDanceTheatre tourne à travers
l’Europe jusqu’à
For Ever
, qui lui vaut un ultime prix national.
Après les Jeux d’Athènes, Dimitris Papaioannou a plus que jamais
les moyens de ses ambitions.
2
, pièce évoquant ouvertement l’ho-
mosexualité, est un succès critique et public. Celui qui est devenu,
en parallèle de sa compagnie, l’assistant de Robert Wilson, ap-
puie désormais plus franchement la dimension théâtrale de son
travail.
Nowhere
, pièce créée en 2009 en hommage à Pina Bausch,
porte ainsi la tension dramatique de sonœuvre à son apogée. De-
puis lors, son élégance formelle se conjugue avec un goût pour
l’expérimentation scénique, à l’image de l’installation théâtrale
Inside
, pièce de six heures conçue pour une trentaine de danseurs.
En 2012, le duo
Primal Matter
marque le retour de Dimitris
Papaioannou au rôle d’interprète. Il y incarne l’individu contem-
porain engagé dans un dialogue difficile avec un corps statuaire,
brut, dénudé, parfois démembré. Sensible à la crise actuelle de
l’identité grecque, le chorégraphe revitalise ici la mémoire de la
culture antique pour mieux interroger le présent, plaidant pour
une vision de l’histoire consciente de ses racines. Sa dernière créa-
tion,
Still Life
, interprétation contemporaine dumythe de Sisyphe,
fait retour à une esthétique du vestige qui renoue elle aussi avec
le passé antique de la Grèce. Reconnu pour son audace poétique,
Papaioannou élabore ici une scénographie faite de débris miné-
raux et d’un mur brisé auxquels se heurtent les danseurs. Fidèle
à une économie de moyens qui le caractérise depuis ses débuts
dans les squats athéniens, il compose, entre jeux de fumée et lu-
mière diffuse, le tableau sombre d’une humanité en lutte avec son
propre héritage,métaphore de l’éternel combat du créateur contre
lamatière.
RdM
Still Life, Festival Montpellier Danse, 04-05 juillet 2016 (Montpellier).
Primal Matter, 17
e
Biennale de la Danse, septembre 2016 (Lyon).
Contemplatives
et graphiques,
ses productions
affirment un
style résolument
plastique
1...,9,10,11,12,13,14,15,16,17,18 20,21,22,23,24,25,26,27,28,29,...108
Powered by FlippingBook