RDM03 - virtuel - page 62

62
RDM Magazine
/ N°3 / mars–mai 2016
TIRANA/
ESCALES
Promue capitale en 1920, Tirana a été marquée par l'affrontement des idéologies
du XX
e
siècle, fascisme, stalinisme, libéralisme. Après avoir tenté d'oublier
son passé communiste, la ville redécouvre ce patrimoine.
-
Par SimonRico
TIRANA,
urbanisme en couleurs
Voilà l'ambitieux programme qu'annonçait en 2001
l'actuel Premier ministre albanais, Edi Rama, alors qu'il
venait d'être élu maire de Tirana. Dix ans après la chute
de la dictature communiste la plus dure d'Europe, la ca-
pitale albanaise regardait avec peine son passé récent.
De 1946 à 1991, l'Albanie a vécu dans l'isolement le plus
total. Enver Hodja appliquait la thèse stalinienne du
socialisme dans un seul pays et toutes les frontières de
l'État étaient fermées. La paranoïa était telle que plus
de 700000 bunkers furent bâtis aux quatre coins du
territoire pour le défendre en cas d'attaque étrangère.
À Tirana, les traces de cette période restent encore bien
visibles.
Transformer
une ville où la fatalité
vous condamne
à vivre, en une ville
où vous choisissez
de vivre
1...,52,53,54,55,56,57,58,59,60,61 63,64,65,66,67,68,69,70,71,72,...108
Powered by FlippingBook