RDM03 - virtuel - page 67

67
mars–mai 2016 / N°3 /
RDM Magazine
GRAND MÉTÉORE
VARLAAM
CAVERNE
DES ERMITES
HERMITAGE
ESCALES
/ MÉTÉORES
Toutes les photographies © Shutterstock
© Shutterstock
© Shutterstock
© Shutterstock
Suspendus dans les airs, au milieu
d’un chaos minéral en bordure
de la plaine de Thessalie,
les Météores invitent à la réflexion
métaphysique. Comme des doigts
tendus vers Dieu, la légende
raconte que ces pitons rocheux
seraient descendus du ciel – d’où
leur nom – afin de donner un lieu
de prière et de retraite aux ascètes.
C’est dans des grottes, au sommet
de ces monts célestes que se sont
installés les premiers moines
dès le XI
e
siècle, jusqu’à former
une importante communauté
d’ermites. La construction des mo-
nastères est plus tardive et visait
à se protéger des invasions turques
et albanaises. Au total, vingt-six
sont édifiés entre le XIV
e
et le XVI
e
siècle à l’aide d’échelles articulées
et de monte-charges démontables.
Les matériaux étaient transportés
dans des paniers actionnés par des
cordages depuis les sommets. Un
travail titanesque !
La vie monacale y était rude.
Les escaliers creusés dans la roche
à partir des années 1920 n’exis-
taient pas encore et les moines
utilisaient des échafaudages fixés
dans les rochers. Vertige garanti !
Argent, vêtements, travail, nourri-
ture étaient mis en commun
suivant la règle cénobitique,
sous la direction d’un higoumène,
le supérieur spirituel des monas-
tères orthodoxes.
Au fil des siècles, la plupart
des monastères ont été abandon-
nés. Les ravages des troupes d’Ali
Pacha au XIX
e
siècle ont fait
le reste. Certains, qui avaient servi
de refuge aux résistants grecs, ont
été détruits ou abîmés pendant
la Seconde Guerre mondiale par
les troupes allemandes.
Aujourd’hui, seuls six d’entre eux
restent intacts et trois seulement
sont habités. Mais rien ne pourra
détruire la beauté mystique de ce
paysage grandiose.
1...,57,58,59,60,61,62,63,64,65,66 68,69,70,71,72,73,74,75,76,77,...108
Powered by FlippingBook