RDM03 - virtuel - page 68

68
RDM Magazine
/ N°3 / mars–mai 2016
MÉTÉORES /
ESCALES
Le Grand Météore
Également appelé monastère
de la Transfiguration du Christ,
le Grand Météore culmine à près
de 600 m d’altitude. Connu pour
être le plus ancien et le plus
imposant des monastères, il est
aussi le seul à avoir été habité
en continu depuis sa construction.
L’accès facile s’effectue par des
escaliers creusés dans la roche.
On doit sa fondation à Athanase.
Né en 1302, touché très jeune
par la grâce, celui qui deviendra
saint, commence sa vie monacale
au Mont Athos que les attaques
turques le contraignent à quitter.
Il découvre dans les Météores
un paysage idéal pour fonder
une vie ascétique. Et c’est au som-
met du plus haut des rochers qu’il
installe une première église dédiée
à la Transfiguration du Christ vers
1340. Son successeur, le moine
saint Joseph, y adjoint des cellules,
un hôpital, une citerne durant
les quarante années de sa vie mo-
nastique. Les édifices actuels sont
construits entre 1545 et 1582 en
conservant la chapelle primitive
qui est intégrée comme sanctuaire
de la grande église.
Les fresques du XV
e
siècle mé-
ritent une attention particulière,
notamment le
Christ Pantocrator
et la
Vierge en gloire
, typiques
de l’école macédonienne. Deux
icônes peintes sur bois à tempera
(voir encadré) entre 1367 et 1384,
L’Icône de saint Thomas
et
La Vierge et l’Enfant
, présentent
un état de conservation
remarquable.
RdM
TECHNIQUE DE LA TEMPERA
Tiré du latin délayer, la technique de la tempera est
une peinture à l’eau mélangée le plus souvent à du jaune d’œuf.
Le jaune permet l’émulsion et le blanc, insoluble dans l’eau,
ravive les couleurs. Mais c’est surtout la stabilité de la peinture
et sa préservation que permet ce mélange qui durcit avec le temps.
Une fois l’eau évaporée, il ne reste que peu de liant ce qui ajoute
en profondeur et en intensité.Utilisée depuis l’Antiquité,
la tempera s’est répandue de Byzance jusqu’en Europe du VI
e
au XV
e
siècle sur toutes formes de supports : fresques, statues, bois,
parchemins, ainsi que la plupart des icônes peintes
sur panneaux de bois, Majoritairement utilisée jusqu’à la fin
du XVI
e
siècle, cette technique a peu à peu cédé la place
à la peinture à l’huile.
1...,58,59,60,61,62,63,64,65,66,67 69,70,71,72,73,74,75,76,77,78,...108
Powered by FlippingBook