RDM04_WEB_VCOMPLETE - page 18

RDM Magazine
/ N°4 / juin–septembre 2016
18
F
igure emblématique du féminisme, Vigdis Finnbogadottir fut la première femme au
monde élue à la tête d’un État au suffrage universel. À 86 ans, elle habite toujours la
maison familiale de ce quartier résidentiel de Reykjavik aux petites maisons iden-
tiques qui l’a vu naître en 1930. Un destin hors norme qui rime pourtant avec simplicité
et famille. Des valeurs chères à cette luthérienne convaincue.
Francophone, Vigdis a étudié la littérature française à Grenoble puis à la Sorbonne au début des
années 1950. Elle tombe littéralement amoureuse de Paris et enseignera même le français à la
télévision islandaise. De retour au pays, elle crée une école de formation de guides touristiques
puis le théâtre national de Reykjavik.
Engagée dans le combat féministe, elle participe à la grève générale de 1975 qui lui confère une
notoriété suffisante pour se présenter aux élections de 1980, malgré son statut de femme di-
vorcée, un sérieux handicap à l’époque. Pourtant, elle accomplira quatre mandats successifs
jusqu’en 1996. Un record ! De ses 16 années de présidence, elle retient avec fierté le reboisement
de l’Islande, la reconnaissance internationale de ce petit pays et surtout l’accomplissement de
l’égalité des sexes qui voit une université islandaise à 65% féminine et un pays classé numéro 1
dans ce domaine par le Forum économique mondial. Moins sollicitée depuis 1996, elle pour-
suit cependant son action en
faveur de l’enseignement et de
la culture. Un institut qui en-
seigne 17 langues porte d’ail-
leurs son nom. Une recon-
naissance de plus pour celle
qui n’a de cesse de promou-
voir la langue islandaise dont
elle dit :
« Comme en France,
c’est avec la culture notre ciment
national. »
RdM
ICÔNE
V I GD I S F I NNBOGADOT T I R ,
UNE F EMME PR É S I DEN T E
Par Sébastien Righi ¬
ICÔNE /
DANS LA VAGUE
© DR
1...,8,9,10,11,12,13,14,15,16,17 19,20,21,22,23,24,25,26,27,28,...108
Powered by FlippingBook