RDM04_WEB_VCOMPLETE - page 82

RDM Magazine
/ N°4 / juin-septembre 2016
82
V
éritable designer dans l’art
des jardins, Rainer Stange
utilise dans ses projets les
arbres et végétaux qu’il
cultive sur sa propre terre, un parc fa-
milial ouvert au public. Ce parti pris
artisanal s’ajoute à un soin particulier
de la composition arboricole et florale
dans la réalisation de paysages aussi es-
thétiques qu’éco-responsables.
Attaché à la France, découverte à tra-
vers le cinéma et lors d’un voyage sco-
laire, Rainer Stange a étudié à l’École
nationale supérieure du paysage de
Versailles. Bien que retourné vivre en
Norvège depuis, il intervient encore ré-
gulièrement à Paris en tant que profes-
seur, et y a même fait l’acquisition d’un
appartement. De la culture française,
le paysagiste retient une certaine idée
du bon vivre, un goût pour l’élégance
et surtout l’immense héritage d’André
Le Nôtre qu’il considère comme
« le
plus grand paysagiste du monde »
.
Le jardinier de Louis XIV et Rainer
Stange partagent un même intérêt
pour l’aménagement des cours d’eau et
des fontaines, pour lesquels Dronnin-
ga Landskap a d’ailleurs reçu plusieurs
distinctions. Intemporel, le style de
Le Nôtre est adapté par le paysagiste
aux impératifs du XXI
e
siècle, dans un
pays très fortement marqué par les re-
liefs fluviaux, traversé par pas moins de
82000 cours d’eau. À l’image du ruis-
seau de Svinningen dans son propre
parc ou de l’Hovin dans le celui de Bjer-
kedalen, Rainer Stange favorise une lo-
gique de petits barrages et de digues le
long des canaux, jalonnés d’étangs, de
ponts et de promenades. Ces suites de
petites cascades, étendues dans l’es-
pace, installent une ambiance sereine,
renforcée par le délicat bruit du ruissel-
© Camilla Jensen / Ragnhild Momrak / portrait : Stian Lind Storvik.
lement et les effets demiroitements à la
surface de l’eau.
Soucieuxdepréserver en tout lieuce lien
de l’homme à la nature, Rainer Stange
pense le paysage urbain en pleine conti-
nuité du monde rural. Promoteur d’un
urbanisme « vert », il orne ainsi les villes
de trottoirs plantés, à partir d’une sé-
lection arboricole adaptée. Avec plus
de cinq cents arbres, issus de soixante
variétés, l’avenue de la reine Eufemia,
en plein centre-ville d’Oslo, constitue
à cet égard la plus grande plantation
urbaine du pays. Soucieux de faire des
espaces verts des lieux de vie sociale, les
places, promenades et jardins occupent
également dans le projet urbanistique
de Dronninga Landskap une fonction
centrale. Chez Rainer Stange en effet,
le travail d’orfèvre paysagiste s’allie tou-
jours à un réel intérêt porté à la question
politique.
RdM
R A I NER S TANGE ,
paysagis te d’or fèvre
Membre fondateur de l'agenceDronninga
Landskap, implantée àOslo, Rainer Stange défend
une conception du haut paysage, où la sophistication
dumétier faitmain s’allie à une connaissance pointue
de la culture botanique et architecturale.
Par Florian Gaité ¬
PORTRAIT /
EN VRAC
1...,72,73,74,75,76,77,78,79,80,81 83,84,85,86,87,88,89,90,91,92,...108
Powered by FlippingBook