RDM04_WEB_VCOMPLETE - page 87

87
juin–septembre 2016 / N°4 /
RDM Magazine
EMBARQUEZ
/ LA PAROLE AUX CROISIÉRISTES
dans le sens où il y a peu de bateaux
qui naviguent là-bas et qui passent
notamment par le canal Calédonien.
C’était en outre aussi la seule date
proposée par le croisiériste. Nous
avons donc sauté sur l'occasion.
L. I. :
La publicité mettait l’accent
sur la découverte. Nous avions ainsi
l’impression que Rivages du monde
proposait d’explorer des choses
originales et de réellement partir à la
rencontre du pays. Pas simplement de
se contenter d’énumérer une liste de
points que l’on se doit de connaître
et d’avoir faite, pour pouvoir ensuite
en parler dans les salons. Découvrir
l’Écosse, ses châteaux, pour certains
hantés, et ses mystères. Voilà ce que
nous attendions de notre voyage et qui
nous a tout de suite convaincus.
F. I.
: Nous sommes d’anciens
trekkers, avec une certaine idée du
voyage : marcher, rencontrer les
gens et discuter avec eux, découvrir
le terrain grâce à des guides locaux.
Cette croisière en Écosse nous
permettait et nous a permis de
retrouver cela. Grâce aussi, et c’est le
cas pour l’ensemble des croisières que
nous avons effectuées avec Rivages
du monde, à la qualité des directeurs
de croisière et des conférenciers à
bord qui offrent la possibilité à des
personnes ne pouvant pas faire
beaucoup d’excursions, ou qui ne
sont pas en mesure de marcher très
longtemps, de pouvoir découvrir un
lieu, ceci avec un confort et un niveau
de sécurité remarquables.
RDM : Quels ont été les temps
forts de votre croisière enÉcosse ?
F. I. :
Déjà, je dois tout de suite
préciser que l’accompagnatrice
et la directrice de croisière ont été
formidables.
L. I. :
Oui, formidables. Et c’était très
agréable de rencontrer Anne-Sophie
Schaupp, que nous avons eu beaucoup
de plaisir à retrouver sur d’autres
bateaux. Et également d’écouter
Catherine, l’accompagnatrice
écossaise, nous parler de son pays.
C’était particulièrement émouvant.
Quant à l’aspect découverte, nous
avons été servis. Tous les jours de
nouvelles choses à voir, en espérant
toujours trouver le Monstre dans un
loch…
F. I. :
Monstre que nous avons croisé…
le dernier jour !
L. I. :
Le canal Calédonien est un autre
moment fort, parce que la navigation y
est impressionnante, en raison de son
étroitesse.
F. I. :
L’escalier de Neptune aussi, avec
cette succession d’écluses que nous
avons descendue...
L. I. :
Plus généralement, on imagine
tous l’Écosse, mais c’est la découverte
de cette nature et de ces châteaux,
dont on avait une idée un peu
mythique, qui est fantastique.
F. I. :
Nous avons eu également la
chance incroyable de pouvoir assister,
par hasard, au folklore écossais à
l’occasion d’un mariage. Les mariés
se sont retrouvés avec nous sur le
bac, au moment où nous devions
rejoindre une île. Certes, ça n’était pas
prévu dans le programme, mais quel
bonheur !
RDM : Envisagez-vous de repartir
avec Rivages dumonde, et si oui,
où ?
F. I. :
Oui, nous avons réservé la
croisière maritime Spitzberg et Grand
Nord russe en juillet prochain.
M. I :
Nous sommes déjà allés dans
cette région, mais jamais encore à
Mourmansk que j’ai très envie de
découvrir.
F. I. :
Pour ma part, j’aime beaucoup
les pays froids, regarder des icebergs,
apercevoir des ours blancs.
RDM : Enfin, si vous aviez le
choix, quelle croisière aimeriez-
vous faire parmi l’offre de
Rivages dumonde ?
L. I. :
J’aimerais beaucoup aller dans le
delta du Mékong. Le programme de la
croisière est très riche. Mais c’est peut-
être un peu loin pour nous.
F. I. :
Oui le delta du Mékong et la
Birmanie seraient deux destinations
qui nous plairaient beaucoup.
1...,77,78,79,80,81,82,83,84,85,86 88,89,90,91,92,93,94,95,96,97,...108
Powered by FlippingBook