Magazine #5 RDM - Rivages du Monde - page 35

octobre–janvier 2016–2017
/
N°5
/
RDM Magazine
35
connecter les gens plus que pour faire émerger de nouvelles
forces politiques. 80% des Russes ne s’informent que par la
télévision à la solde du pouvoir. Cependant certains médias
tentent de conserver une ligne relativement objective.
Plus inquiétant, sous couvert de lois anti-terroristes, cer-
taines personnes ont été condamnées en raison de statuts
politiques publiés sur des réseaux sociaux. Le droit de ma-
nifester est extrêmement limité.
Quant aux minorités, elles subissent de plein fouet les ri-
gueurs du régime : homophobie d’une partie de la popula-
tion appuyée par l’Église orthodoxe et racisme envers les
Caucasiens (Tchétchènes, Dhagestanais, Ingouches).
RDM : La religion orthodoxe prédomine en Russie.
Quelle place tient-elle dans la société russe actuelle
et dans la vie quotidienne des habitants ?
V. D. :
Comme dans les pays européens, seuls 4 à 5 % des
orthodoxes sont pratiquants. On a constaté un boom de
fréquentation au début des années 1990, puisque aller à
l’église n’était soudain plus interdit. Aujourd’hui, la pratique
religieuse relève surtout du folklore mais les paroisses sont
pleines lors des fêtes religieuses.
Néanmoins, c’est un repère culturel et la religion est devenue
l’un des piliers idéologiques de la Russie nouvelle. Elle n’oc-
cupe donc finalement pas une place très importante dans la
vie des gens, mais on n’arrête pas d’en parler et l’Église elle-
même n’hésite pas à faire entendre sa voix sur tous les su-
jets. Par exemple, le patriarche Cyrille de Moscou, véritable
figure politique, assiste au premier rang à tous les grands
événements.
RDM : Le tourisme se développe-t-il dans ce
pays-continent ?
V. D. :
La Russie dispose d’un potentiel touristique im-
mense. Hélas, les investissements restent insuffisants pour
entretenir et développer les infrastructures en dehors des
grands centres comme Moscou, Saint-Pétersbourg, l’An-
neau d’or, le Transsibérien et les croisières fluviales qui sont
très prisées.
Si beaucoup de Russes préfèrent partir en vacances à l’étran-
ger – sensiblement moins depuis la récente dévaluation du
rouble – certains adorent néanmoins consacrer leurs va-
cances à un tourisme intérieur nature : camping, trekking,
rando-aventures en canoë, à cheval…
Malgré cela, la Russie reste envoûtante, on a envie d’y reve-
nir pour ressentir cette rupture complète, ce dépaysement
unique, ce vrai décalage, ce sentiment d’infini, d’extrême et
de paradoxes.
RdM
La religion
est devenue
l’un des piliers
idéologiques
de la Russie
nouvelle
DOSSIER
/
RUSSIE, UNE SOCIÉTÉ EN MUTATION
1...,25,26,27,28,29,30,31,32,33,34 36,37,38,39,40,41,42,43,44,45,...108
Powered by FlippingBook