Magazine #5 RDM - Rivages du Monde - page 61

octobre–janvier 2016–2017
/
N°5
/
RDM Magazine
61
1 Les œufs de Fabergé
Parmi les plus beaux objets, on
peut admirer 12 des célèbres
œufs en métaux et pierres pré-
cieuses de Pierre-Karl
Fabergé (50 furent réalisés
et 43 existent encore) com-
mandés pour la fête de pâques
par Alexandre III et Nicolas II
pour leur épouse respective.
Le palais conserve également
celui commandé par
Rothschild et vendu 12 mil-
lions de dollars.
2 Le diamant
Orlov
Le fonds diamantaire recèle
une éblouissante collection
de pierres précieuses dont
le célèbre diamant
Orlov
.
Ornant le sceptre impérial, ses
193 carats, sa taille en forme
de rose et sa légende en font
l’un des diamants les plus
prestigieux au monde. Si son
origine reste controversée,
ses tribulations jusqu’à
la cour de Catherine II
sont bien connues.
C’est un grenadier français
converti précipitamment à
l’hindouisme qui le dérobe et
le vend à l’armée britannique.
ESCALES
/
MOSCOU
Il passe alors de main en main
avant de se retrouver dans
une banque à Amsterdam.
Parallèlement à la cour de
Catherine II, le prince Orlov
qui avait eu une relation
amoureuse avec l’impératrice,
voulant ranimer la flamme,
achète le diamant pour
400000 roubles. En vain.
En 1784, le bijoutier de
Catherine II l’incorporera
dans un sceptre et elle
le baptisera du nom de son
amant.
3 Le butin de Napoléon
Une partie de ce trésor a
pourtant disparu et, malgré les
plus incroyables recherches,
n’a toujours pas été retrouvée.
En 1812, lorsque Napoléon
décide d’abandonner Moscou,
il emporte avec lui des lustres
en argent, diamants, lingots,
armes anciennes et autres
pièces d’or. Les troupes russes
ayant barricadé la route de
sa retraite, Napoléon aurait
abandonné son butin. On dit
qu’il serait encore immergé au
fond d’un lac dans la région de
Smolensk…
1...,51,52,53,54,55,56,57,58,59,60 62,63,64,65,66,67,68,69,70,71,...108
Powered by FlippingBook