Magazine #5 RDM - Rivages du Monde - page 64

RDM Magazine
/
N°5
/
octobre–janvier 2016–2017
64
SAINT-PÉTERSBOURG
/
ESCALES
1
La cathédrale ne sert plus
au culte, c’est aujourd’hui
un musée. Sa décoration
est d’une richesse inouïe.
Les colonnes de marbre sont
surmontées de sculptures
recouvertes de feuilles d’or.
Des lustres énormes pendent
d’un plafond peint aux tons
pastels. L’iconostase baroque
sculptée par Ivan Zaroudny
affiche 43 magnifiques icônes.
1
2
La cathédrale abrite
les tombeaux des Romanov,
tous en marbre de carrare
sauf ceux d’Alexandre II et
de son épouse respectivement
en jaspe vert et en rhodonite
rose. Le buste de Pierre le
Grand surmonte son tombeau
sculpté. Il est entouré
des membres de sa famille,
dont Catherine II sur la
tombe de laquelle trône l’aigle
bicéphale.
Depuis mai 2016, la forteresse
Pierre-et-Paul à Saint-
Pétersbourg et la basilique
de Saint-Denis sont jumelées.
Ces deux édifices abritent
les tombes des rois de France
et des tsars russes.
Par Sébastien Righi
¬
P I ERRE -
E T - PAUL ,
le tombeau
forteresse
P
remière construction de la ville,
située sur l’île du Lièvre, la forte-
resse a été édifiée sur l’ordre de Pierre
le Grand en 1703 pour protéger la Neva
des invasions suédoises. Flanquée de
12 bastions à la Vauban, elle ne connut
jamais les assauts ennemis mais ser-
vit par la suite de prison politique :
Dostoïevski, Trotski et Gorki y séjour-
nèrent ainsi que le propre fils de Pierre
le Grand, qui avait comploté contre
son père.
Un aigle bicéphale, symbole des tsars,
accueille les visiteurs à la porte Saint-
Pierre, l’entrée principale. Au centre
se dresse la cathédrale Saint-Pierre
de style baroque. Elle abrite les sépul-
tures des membres de la dynastie des
Romanov. Sa flèche dorée haute de
120 m, véritable phare dans la ville, en
fait l’un des édifices emblématiques de
Saint-Pétersbourg.
1
3
Le 17 juillet 1998, les
cendres du dernier tsar
de Russie Nicolas II, de sa
femme et de leurs cinq enfants
ont été transférées dans
la chapelle Sainte-Catherine
des martyres de la cathédrale.
Fusillés en 1918 par les
bolchéviques à Ekaterinbourg
et jetés dans des fosses
communes, leurs ossements
ont été retrouvés et étudiés
lors des fouilles archéolo-
giques effectuées dans les
années 1990. Les résultats
des analyses ADN confirment
à 99,9 % qu’il s’agit bien
des restes des membres
de la famille royale.
1
4
Une promenade dans
l’enceinte de la forteresse
permet de découvrir l’hôtel
des monnaies, la statue de
Pierre I
er
, la porte de la Neva
et de faire un tour sur les
remparts pour admirer le
panorama magnifique sur
la Neva et l’ensemble architec-
tural du quai du Palais.
1
5
Chaque jour à midi, depuis
la forteresse Pierre-et-Paul,
retentit un coup de canon
tiré à partir du bastion
Narychkine. Cette tradition
qui rythme la journée à
Saint-Pétersbourg remonte
à 1865, mais connut cinquante
ans d'interruption pendant
l'ère soviétique.
© Sébastien Righi / © Shutterstock / © Marina Zezelina � Shutterstock
1...,54,55,56,57,58,59,60,61,62,63 65,66,67,68,69,70,71,72,73,74,...108
Powered by FlippingBook