Magazine #5 RDM - Rivages du Monde - page 68

RDM Magazine
/
N°5
/
octobre–janvier 2016–2017
68
SAINT-PÉTERSBOURG
/
ESCALES
Événement marquant dans
la mémoire russe mais aussi
dans la vie du palais, l’as-
sassinat de Raspoutine s’est
déroulé dans son sous-sol le
30 décembre 1916. Person-
nage entouré de mystère
et au charisme indéniable,
Grigori Iefimovitch dit
Raspoutine, ce qui signifie
« le débauché » en russe, se
présente comme un prédi-
cateur guérisseur. Venu de
Sibérie, il acquiert dès 1906
les faveurs de l’impératrice
Alexandra Fedorovna – dont
on dit à tort qu’il fut l’amant
– grâce aux soins qu’il pro-
digue à son fils unique, le
tsarévitch Alexis. Celui-ci
est atteint d’hémophilie, un
secret d’État qui pourrait
l’empêcher de succéder à
son père le tsar Nicolas II.
En réalité, Raspoutine lui
interdit la prise de mé-
dicaments, notamment
l’aspirine qui aggravait sa
maladie.
Ces faveurs impériales lui
procurent une impunité qui
le fait haïr des nobles et du
peuple, d’autant qu’il place
ses affidés à des postes-clés.
Raspoutine tente en vain de
dissuader Nicolas II d’entrer
en guerre contre l’Alle-
magne en 1914 : on le soup-
çonne alors d’être à la solde
de l’ennemi ce qui ajoute à
la haine que lui vouent les
officiers.
Ce 30 décembre 1916, Felix
Youssoupov, à la tête du
complot contre Raspoutine
avec le grand-duc Dimitri
Pavlovitch, invite le pré-
dicateur à son domicile
sous le prétexte de faire
sa connaissance. Il lui sert
un thé et des gâteaux em-
poissonnés. Contre toute
attente, Raspoutine ne
réagit pas, mange, boit et
la conversation s’éternise.
Felix, très agité, lui tire
alors deux coups de revol-
ver puis remonte dans ses
appartements rejoindre les
conjurés. Bravant la mort,
Raspoutine trouve alors la
force de s’enfuir du palais.
Encore vivant, Felix Yous-
soupov et ses complices le
jettent dans les eaux glacées
de la Neva.
Il y a 100 ans, on assassinait Raspoutine…
© Shutterstock
1...,58,59,60,61,62,63,64,65,66,67 69,70,71,72,73,74,75,76,77,78,...108
Powered by FlippingBook