Magazine #5 RDM - Rivages du Monde - page 82

82
RDM Magazine
/
N°5
/
octobre–janvier 2016–2017
A
lors que la moitié des ha-
bitants de la planète pos-
sède au moins un animal
de compagnie, les Russes
se montrent particulièrement attachés
aux bêtes. Ils sont 73% à s'occuper d'un
petit compagnon, plus nombreux que
les Américains (70%) et que les Fran-
çais (65 %), selon une récente enquête
conduite dans 22 pays*. Loin devant
les poissons, les rongeurs, les oiseaux
ou encore les chiens, le chat recueille
leur préférence. Comme la France et
même plus qu'elle, la Russie est un pays
à matous !
Cet amour pour la gente féline n'a pas
échappé aux stratèges de la commu-
nication. Pour féliciter ses clients qui
contractaient un crédit immobilier, la
banque Sberbank leur prêtait le jour
de leur pendaison de crémaillère... un
chat. Grâce à cette campagne de pub
en 2014, 30 accédants à la propriété ont
vu l'animal franchir le premier la porte
de leur nouvelle demeure, synonyme
d'avenir radieux selon la tradition
russe. Autre exemple, le projet de pont
entre la Crimée et la Russie, lancé il y a
2 ans peu après l'annexion de la pénin-
sule. Son site et ses comptes officiels
sur les réseaux sociaux bénéficient du
renfort d'un sympathique matou blanc
et roux. Le chat Most (qui en russe si-
gnifie « pont ») raconte sur son compte
Instagram
cat_the_most
l'avancée des
travaux, avec force blagues et photos
décalées.
Un chat peut-il moderniser l'image
de l'église orthodoxe russe ? En tout
cas, les petits félins du calendrier 2016
édité par Artos, un groupe d'artistes
chrétiens, ont mis la main à la patte !
Repéré par le site
Global Voices
, le calen-
drier dont les 12 mois de l'année sont
© cat_the_most
illustrés par des photos en noir et blanc
de prêtres posant avec leurs chats, s'est
arraché. Cette opération de commu-
nication n'est pas une commande de
l'Église – l'idée est partie d'un livre sur
la vie quotidienne du clergé -, mais son
porte-parole Vsevolod Chaplin n'y a
pas vu péché. «
Les prêtres ont des chats,
les chats ont des prêtres. Parfois des chats
vivent même dans une église »
, a-t-il dit,
ajoutant toutefois qu'à titre personnel,
il n'accrocherait pas un tel calendrier
sur son mur.
À l'aise dans les églises, mistigri s'invite
aussi dans les écoles, les bibliothèques
où les employés le bombardent parfois
« bibliothécaire adjoint » ou encore
dans les musées. À Saint-Pétersbourg,
les chats du musée de l'Ermitage sont
une véritable institution. Habitant offi-
ciellement le palais au bord de la Neva
depuis un oukaze d'Elisabeth I
ère
fai-
sant venir des chasseurs de rongeurs
de la ville de Kazan, ils ont survécu
à toutes les vicissitudes de l'histoire.
Exception faite de l'effroyable siège de
Léningrad pendant la Seconde Guerre
mondiale, quand les habitants mou-
rant de faim ont fait un sort à tous les
animaux de la ville. Après la guerre,
de nouveaux matous ont été recrutés.
Ils sont une soixantaine aujourd'hui,
dûment fichés, bien nourris et soi-
gnés, grâce aux dons et à deux sociétés
mécènes. Leur domaine de prédilec-
tion, ce sont les sous-sols où courent
conduits et canalisations, car ils n'ont
pas droit de cité dans les salles et ré-
serves des œuvres d'arts. Ces félins
gâtés n'attrapent plus ni souris, ni rat,
mais leur seule présence suffirait à dis-
suader les indésirables.
RdM
* Pour cette étude, l'institut Gfk a interrogé plus
de 27000 internautes âgées de 15 ans et plus dans
22 pays.
CHAT A LORS !
Le chat est l'animal de compagnie le plus populaire enRussie. Chouchou
des familles, lematou a aussi sa place aumusée, fait le buzz sur Internet
et posemême pour un calendrier dans les bras de religieux barbus.
Par Sylvaine Frezel
¬
INSOLITE
/
EN VRAC
1...,72,73,74,75,76,77,78,79,80,81 83,84,85,86,87,88,89,90,91,92,...108
Powered by FlippingBook