RDM Magazine #6 - Rivages du Monde - page 24

22
RDM Magazine
/
N°6
/
mars–juin 2017
Par Florian Gaité
¬
EXPOSITIONS
/
CULTURE
POÉS I E ANT I L L A ISE
La 19
e
édition du Printemps des poètes se
focalise sur la littérature d’Afrique franco-
phone, dont le peu de visibilité à l’international
n’est pas à la mesure de l’effervescence de sa
production. Aux côtés des grands noms de la
poésie africaine (Léopold Sedar Senghor ou
Tchicaya U Tam’si), continentale et insulaire,
le Printemps des poètes présente les œuvres
de poètes afro-caribéens, issus de la diaspora
africaine, dont les Guadeloupéens Ernest
Pépin et Daniel Maximin ou le Guyanais Léon-
Gontran Damas. Des narrations des griots
(les conteurs traditionnels) à la poésie
contemporaine, le festival rend hommage
à la puissance de ces écritures, inspirées par
des mythes et des musiques ancestrales.
19
e
P
rintemps
des
poètes
, F
rance
-Q
uébec
,
D
u
04
au
19
mars
2017
DESS IN PL AS T IQUE
La jeune plasticienne brésilienne Débora
Bolsoni sera la troisième artiste à investir
le tout nouveau lieu parisien, entièrement
dédié au dessin contemporain, Drawing
Lab. Du nom d’une installation, aussi
graphique que sculpturale, l’exposition réunit
soixante-dix pièces disposées à la façon d’un
cimetière, comme autant de pierres tombales
étrangement montées sur roulettes. Ce projet
sur la mémoire est accompagné de deux
autres installations où le dessin s’hybride
à des matériaux incongrus (des carreaux,
de la mousse, du ciment…), renvoyant à la
mixité originelle des arts.
D
ébora
B
olsoni
,
N
o
names
,
but
names
D
rawing
L
ab
(P
aris
), À
partir
de
juin
2017
PUBL IC EN FL EURS
Dans le cadre de l’exposition
Jardin infini
, l’artiste brésilien Ernesto
Neto, à qui le Guggenheim Bilbao vient de consacrer
une rétrospective, présente son imposante installation
Flower
Crystal Power
dans le forum du centre Pompidou-Metz.
Le plasticien offre aux visiteurs l’occasion d’un moment de
contemplation, allongés dans d’immenses sculptures pendantes
en bas nylon, remplies de billes de plomb ou d’épices. Typique
de sa singulière démarche, cette pièce propose une immersion
unique dans un jardin biomorphe, où vies humaines et végétales
se confondent.
J
ardin
infini
,
de
M
onet
à
P
ierre
H
uyghe
,
centre
P
ompidou
-M
etz
D
u
18
mars
au
28
août
2017
© Debora Bolsoni / Christophe Sawadogo – Duofluo / M. Pistoletto – Collection du Frac – Corse
Ernesto Neto – Aspen – Art Museum
1...,14,15,16,17,18,19,20,21,22,23 25,26,27,28,29,30,31,32,33,34,...108
Powered by FlippingBook