RDM Magazine #6 - Rivages du Monde - page 32

30
RDM Magazine
/
N°6
/
mars–juin 2017
HEITOR VILLA-LOBOS,
musicien du désordre
Heitor Villa-Lobos (1887-1959) est un compositeur inclassable, à la fois «
barbare et
civilisé
», confie Rémi Jacobs qui lui a consacré une biographie*. Il apprend tout sur
le tas, joue de la guitare dans des
bandas
, semet au piano, au violon, et intègre une
école demusique à Rio pour se perfectionner. Son imagination débordantemontre
une envie de s’inscrire dans lemondemoderne, de créer unemusique colorée,
qui n’existe pas encore, et inspirée demélodies populaires brésiliennes. Il vamême
jusqu’à recréer les bruits de la forêt amazonienne dans ses œuvres orchestrales.
Dans
Uirapuru
, le chant de l’oiseau sacré est interprété par la flûte traversière.
Un chant harmonieux qui émerge d’un ensemble dense et touffu. «
Sa musique pour
piano a des couleurs communes avec celle de Debussy, alors que sa musique symphonique
se rapprocherait de celle de Stravinsky, dans une version moins élaborée.
» Rémi Jacobs
reconnaît que Villa-Lobos «
sait intégrer dans un décor relativement classique, une
décontraction
». C’est manifeste à l’écoute d’une pièce pour piano d’une extraor-
dinaire nostalgie, le
Choros n°5 Alma Brasileira
, où lamain gauche extrêmement stable
complète lamain droite qui chante et chaloupe. Grand voyageur, il promène avec
lui l’image d’un Brésil heureux et positif. Il dirige aussi, tant au Brésil, qu’en France
(séjournant régulièrement place Saint-Michel), en Espagne, en Italie, ou aux
États-Unis. Il faut dire que ce personnage drôle, généreux et avenant noue des liens
partout où il passe. C’est d’ailleurs ce charisme attachant qui le conduit à organiser
l’éducationmusicale de son pays. Véritable ambassadeur culturel du Brésil,
Villa-Lobos n’a toutefois pas de descendance directe aujourd’hui. «
C’est dur
de succéder à un personnage flamboyant
», sourit Rémi Jacobs.
Heitor Villa-Lobos,
Rémi Jacobs, Bleu Nuit éditeur, 2010.
MUS I QUE
Par Charlotte Latour
¬
MUSIQUE
/
CULTURE
THIBAUT GARCIA,
Le guitariste toulousain d’origine es-
pagnole, Thibaut Garcia, sort
Leyendas
,
voyage de l’Espagne à l’Argentine, un
remarquable hommage à Albéniz, de
Falla, Rodrigo et Piazzolla. À 22 ans, il
est sacré Révélation soliste instrumen-
tal aux Victoires de la musique clas-
sique. Une future légende ?
Leyendas,
Thibaut GARCIA,
Erato (sortie le 27/01/17)
SIMON GHRAICHY,
Entre bassin méditerranéen et Amé-
rique latine,
Heritage
, l’album du pia-
niste libano-mexicain de 31 ans, Simon
Ghraichy, nous emmène chez Gra-
nados, Villa-Lobos et Marquez avec
enthousiasme et virtuosité… Album
aussi cosmopolite que l’est le parcours
du pianiste.
Heritage,
Simon GHRAICHY,
Deutsche Grammophon (sortie le 24/02/17)
1...,22,23,24,25,26,27,28,29,30,31 33,34,35,36,37,38,39,40,41,42,...108
Powered by FlippingBook