RDM Magazine #6 - Rivages du Monde - page 36

RDM Magazine
/
N°6
/
mars–juin 2017
34
L E S ROU T E S
FR ANÇ A I S E S
DU BRÉ S I L
L’idée d’une
implantation
stable fait
son chemin.
Alors que les puissances ibériques se sont partagées
le NouveauMonde, les Français essaient à plusieurs
reprises de s'implanter au Brésil. L’une de leurs
tentatives a créé aumilieu du XVI
e
siècle
une éphémère « France antarctique » dans la baie
de Rio. Un épisode méconnu.
Par Sylvaine Frézel
¬
LES ROUTES FRANÇAISES DU BRÉSIL
/
DOSSIER
L
es marins français fréquentent les
côtes du Brésil depuis sa découverte
en 1500 par Pedro Alvares Cabral. Leur
premier voyage est souvent daté de
1503-1504, par le navigateur normand
Binot Paulmier de Gonneville, capi-
taine de l'
Espoir
, qui rentrera à Honfleur
avec Essomeric, le fils du chef d'une tri-
bu amérindienne. Après ce premier contact, les expéditions
françaises vont se multiplier. Le commerce, malgré le traité
de Tordesillas de 1494 qui le rend illégal, est florissant. Des
flottes parties de Honfleur ou de Dieppe rapportent le bois
de braise ou bois brésil, de couleur rouge, si recherché pour
la teinture. Les chargements sont revendus par les armateurs
normands aux industries textiles et même jusqu’en Italie.
PREMIÈRE TENTATIVE
Les relations avec le Brésil sont le fait d'initiatives privées,
sans prétention territoriale. Ce sont les « truchements », des
marins laissés au sein des tribus pour servir d'interprètes qui
organisent la coupe du bois entre deux voyages. L'idée d'une
implantation stable pour servir de base aux échanges fait
néanmoins son chemin. En 1531,
La Pèlerine
, un navire fran-
çais parti de Marseille avec 120 hommes d'équipage sous le
commandement de Jean Dupéret, accoste dans la région de
Pernambuco. Il apporte des armes, dont 18 canons en fonte,
des outils pour construire un fort et du matériel pour culti-
ver la terre. Cette première colonie, sur l'île de Santo Aleixo,
appelée par les Français l'île Saint-Alexis, n'eut qu'une brève
existence, de mars à décembre 1531.
La Pèlerine
, de retour
en France avec une cargaison de bois, est capturée par les
Albert Eckhout : Indien Tupi, 1641, huile sur toile, 163 x 274 cm.
1...,26,27,28,29,30,31,32,33,34,35 37,38,39,40,41,42,43,44,45,46,...108
Powered by FlippingBook