Background Image
Table of Contents Table of Contents
Previous Page  13 / 108 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 13 / 108 Next Page
Page Background

DANS LA VAGUE

013

N° 1 / 2015

ÉCONOMIE

LEÇON DE

VOCABULAIRE MAFIEUX :

TOUT COMPRENDRE

DU CHANGE PARALLÈLE

Les

arbolitos

, ces vendeurs de devises à la sauvette, sont

plantés rue Florida tels des arbustes, qu’il pleuve ou

qu’il vente. Premier maillon de la chaîne, ces rabatteurs

conduisent vendeurs et acheteurs dans des

cuevas

. Lit-

téralement cave ou grotte, une

cueva

est le lieu où vos

euros seront achetés au-dessus du taux officiel. Il peut

s’agir de l’arrière-boutique d’une pharmacie, d’une

banque, d’un lieu de culte… L’imagination des chan-

geurs est sans limite.

Par Camille Lavoix

LE FOOT, L’ARGENT

ET L’ARGENTINE

Conclusions de l’étude commandée par la fédération

argentine de football, l’AFA, à l’université des sciences

économiques de Buenos Aires, mesurant les implica-

tions économiques du football sur l’économie du pays :

si le ballon rond a généré directement 952 millions d’eu-

ros en 2013, les revenus indirects (presse, activité com-

merciale autour des matchs, tourisme…) ont atteint

3,5 milliards d’euros. Une bonne santé paradoxale quand

on connaît la situation financière des clubs argentins. Il

faut dire que la majorité de leurs recettes provient des

ventes de billets, alors que les droits audiovisuels ne re-

présentent que 20 % de leur budget (contre près de 50 %

en Europe).

Par T. B.

LA FIBRE DE GUANACO

La nouvelle tendance fashion solidaire en Argentine se

tisse à base de fibre de guanaco, le lama sauvage, star de

la Patagonie. Un châle fait de ces fibres coûte près de

1000 euros dans les grandes maisons de couture euro-

péennes alors que les petits producteurs argentins re-

çoivent 80 dollars par kilo de tissu. Traité comme un

animal indésirable ou juste bon à attirer les touristes,

diverses coopératives voient le jour pour réhabiliter

l’intérêt pour le guanaco et le savoir-faire indigène en

créant de beaux vêtements et en aidant les familles mo-

destes de la région.

Par C. L.

©

T

a

d

a

s

J

u

c

y

s

/

S

h

u

t

t

e

r

s

t

o

c

k

.

c

o

m

UN JEU VIDÉO CONTRE

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

Ciclania

! Le dernier né des jeux vidéo chiliens pour

enfants se met au vert. Migue, son jeune héros,

amoureux de la nature, assiste à la ponte des tortues,

saute au-dessus des précipices, puis finit par rencontrer

le « consubot », son pire ennemi, littéralement robot

du consumérisme, qui lui enfile un casque et lui fait

détruire les ressources naturelles. Game over !

« Sans

la participation des citoyens, et la transformation de nos

habitudes, le changement sera impossible »

, affirme Mariela

Szwarcberg Bracchitta, biologiste et rédactrice du livret

de ce jeu éducatif. Une manière ludique de sensibiliser

les enfants aux enjeux écologiques.

Par T. B.